L’utilisation de votre épargne pour investir dans un bien immobilier peut s’avérer plus intéressante que le financement total par un crédit immobilier, et ce, malgré des taux d’intérêt historiquement bas.

Pourquoi vous avez intérêt à mobiliser votre épargne pour réduire votre emprunt

L’utilisation de votre épargne pour investir dans un bien immobilier peut s’avérer plus intéressante que le financement total par un crédit immobilier, et ce, malgré des taux d’intérêt historiquement bas.

Soyez vigilants face aux taux d’intérêts très attractifs

Ces dernières années, les taux des crédits immobiliers se sont affichés au plus bas : 1,3% sur 15 ans,  1,5% sur 20 ans, et même, 1,7% sur 25 ans. De nombreux acheteurs sont donc tentés de financer leur bien immobilier seulement par un emprunt. Cependant, cette stratégie n’est peut-être pas la plus judicieuse si vous avez une somme importante en épargne. En effet, la rémunération de l’épargne n’est pas la plus alléchante à l’heure actuelle : 0,75% net par an pour le Livret A ou le Livret de développement durable et solidaire, ou 1,7% pour les fonds euros des assurances vie. Ainsi, du fait de ces faibles rendements, il peut être plus rentable d’utiliser son épargne comme apport et diminuer le montant de l’emprunt.

Explications à partir d’un exemple

Un couple souhaite investir dans un bien immobilier d’une valeur de 250.000 euros et dispose d’une épargne de 30.000 euros. Deux cas de figure sont alors possibles : l’emprunt de 250.000 euros à la banque ou l’utilisation de l’apport pour réduire l’emprunt à 220.000 euros.
Si le couple décide de financer son achat avec un emprunt de 250.000 euros sur 25 ans au taux de 1,7%, il remboursera 1.065 euros par mois. Avec les intérêts et les frais d’assurance, le montant de l’opération s’élève à 319.551 euros au bout des 25 ans. Leur épargne de 30.000 euros revalorisée à 1,7% leur permet de gagner environ 13.000 euros. Ainsi, leur bien est remboursé au bout de 25 ans et le couple dispose d’une épargne de 43.000 euros.
Dans le 2ème cas de figure, le couple décide d’utiliser son apport de 30.000 euros et de n’emprunter que 220.000 euros. Dans ce schéma, la durée du crédit immobilier peut être réduite à 20 ans, pour un coût total de 263.520. Le couple sera donc propriétaire au bout de 20 ans, mais ne disposera plus d’épargne. Toutefois, sur les cinq années restantes (par rapport au 1er cas de figure), les 56.031 euros que le couple n’a pas eu à financer peuvent être investis. En plaçant 934 euros par mois pendant cinq ans sur le même contrat d’assurance vie, le couple aura 58.000 euros d’épargne à la fin, soit 15.000 euros de plus que s’il n’avait pas touché à son épargne.

Faites confiance à l’expertise de 2A Immobilier

Si vous avez pour projet l’achat d’une maison à Annecy ou Aix-les-Bains, adressez-vous à l’agence 2A Immobilier. Les équipes de l’agence vous présenteront des biens qui correspondant à vos besoins et vous accompagneront tout au long de votre projet immobilier.