Des frais viennent se greffer au prix de vente d’un bien immobilier. Au-delà des classiques frais de notaire s’ajoutent les frais liés au crédit si vous y avez recours et les diverses taxes à payer à la commune.

Les frais annexes lors d'un achat immobilier

Vous faites appel à une agence immobilière à Aix-les-Bains pour acheter une maison ou un appartement ? Au-delà du prix de vente, faites attention aux frais annexes qui peuvent avoir un impact important sur le prix réel qu’il vous faudra payer.

Quels sont les frais annexes attachés à un achat immobilier ?

Un certain nombre de frais annexes viennent se greffer au prix affiché en agence immobilière ou sur un site de vente entre particuliers. Au-delà des classiques frais de notaire s’ajoutent les frais liés au crédit si vous y avez recours et les diverses taxes à payer à la commune.

Les principaux postes de frais lors d’un achat immobilier sont les suivants :

  • frais de notaires
  • frais bancaires liés au crédit
  • diverses taxes à payer en tant que nouveau propriétaire.

 

Les frais de notaire

Les frais de notaire recouvrent plusieurs choses. Ils sont constitués par les émoluments du notaire correspondant à sa rémunération et sont fixés par la loi et variables en fonction du prix auxquels s’ajoutent les débours qui sont les frais liés à la gestion du dossier par le notaire (photocopies, documents divers, etc.) et les droits de mutations et autres taxes liés à la vente.

Dans le cas d’un achat neuf, il n’y pas de droits de mutation et seuls les honoraires et les débours du notaire sont à régler. Il faut compter entre 7 et 8 % du prix de vente pour l’achat d’un bien dans l’ancien et entre 2 et 3 % pour un achat dans le neuf.

Les frais liés à l’emprunt bancaire

Vous aurez généralement recours à un prêt bancaire pour financer une partie de votre acquisition. Généralement, il faut prévoir un apport personnel d’environ 20 % mais cela est variable en fonction des banques et de votre dossier.

Si vous financez une partie de votre acquisition par un emprunt bancaire, vous aurez bien évidemment des intérêts à payer. Le coût de ces intérêts est lissé dans la mensualité que vous devrez verser chaque mois. Les banques demandent également à l’emprunteur de souscrire une assurance-crédit et la fournissent en général. Vous pouvez utiliser une assurance indépendante de la banque qui vous coûtera souvent moins cher.

Les banques facturent également des frais de dossier qui s’élèvent en moyenne à 1% du prix de vente. Vous pouvez faire jouer la concurrence entre les banques pour diminuer le montant de ces frais.

Les autres taxes

Il s’agit de la taxe d’habitation et de la taxe foncière. Ces taxes sont dues par l’occupant du bien au 1er janvier de l’année. Lors de la signature de l’acquisition, un prorata de la taxe foncière annuelle peut-être remboursée par l’acquéreur au vendeur. Dans le cas d’un bien en copropriété, les charges du trimestre sont dues au premier jour du trimestre considéré. De la même manière, acquéreur et vendeur peuvent convenir d'un remboursement au prorata du trimestre entamé.

Lire aussi :