Fixer un prix est une étape importante lors de la vente d’un bien immobilier. Pour y parvenir, rien de plus efficace que de s’appuyer sur les prix des biens similaires situés dans le même secteur.

Conseils pour bien fixer le prix de vente d’un bien immobilier

Pour réussir à vendre son bien rapidement, il est essentiel que celui-ci soit proposé à un prix juste. Votre agence immobilière d’Aix-les-Bains vous dévoile quelques conseils pour vous aider à déterminer un prix de vente adapté au marché de l’immobilier local.

Déterminer un prix en phase avec le marché immobilier

Répondant à la logique de l’offre et de la demande, le prix de vente doit être fixé le plus justement possible afin de convaincre rapidement des acheteurs. Appliquer un prix trop élevé ou trop bas peut en effet dissuader des acheteurs potentiels.

Pour déterminer le prix de vente de votre bien, la première étape consiste à s’informer sur le marché immobilier de votre secteur (quartier, ville…). L’idée est de trouver des logements similaires au vôtre en termes de situation et de taille afin de trouver une tranche de prix approximative, qui servira de base de réflexion. Vous pouvez aussi analyser les prix de vente des biens similaires se situant à proximité du vôtre, pour affiner le prix de votre bien.

Comparer son bien avec ceux du quartier

Pour mener à bien ce travail de comparaison, il faut savoir rester objectif, c’est-à-dire identifier les points forts et les points faibles de votre bien. Certains critères permettent de majorer le prix (travaux, vue, bonne exposition etc…) tandis que d’autres lui font perdre de la valeur (vis-à-vis, travaux à prévoir…).

En cas de surfaces habitables supplémentaires, vous pouvez les intégrer dans le calcul de votre prix de vente en les pondérant.
Toutes les surfaces n’ont pas la même influence sur le prix de vente bien entendu : Une surface mansardée sera plus bénéfique pour le prix de vente que des combles aménageables par exemple.

La marge de négociation est-elle utile ?

Bien que l’ajout d’une marge de négociation dans le prix soit une pratique courante, cela ne s’avère pas forcément utile si le prix de vente a été fixé justement. En plaçant les bons arguments pour justifier votre prix, le futur acheteur sera moins tenté de négocier.

Rajouter une marge de négociation a également pour effet de gonfler les prix. Cela peut avoir pour conséquence d’écarter des acheteurs potentiels, dont le budget se situe légèrement en-dessous du prix fixé.