Les escroqueries sur l’internet sont très fréquentes et la location de biens immobiliers n’échappe à ce fléau. Les annonces frauduleuses ont toutes la même typologie : un produit parfait, un loyer très en dessous des prix du marché, un propriétaire loin ou ne pouvant se déplacer et une demande de paiement par avance en mandat cash.

Arnaques à la location : comment les éviter ?

Vous envisagez de louer un appartement loin de votre résidence actuelle et vous avez trouvé un appartement idyllique sans passer par une agence immobilière à Aix-les-Bains à un prix défiant toute concurrence : attention aux arnaques !

La typologie de l’arnaque type sur l’internet

Le principe des arnaques sur l’internet est toujours le même :

  • un produit idyllique ou rare,
  • un prix défiant toute concurrence,
  • une demande de paiement par avance en mandat cash.

L’immobilier et la location de biens immobilier n’échappent pas à cette règle.

Lorsque vous trouvez un appartement avec des photos très avantageuses dans un quartier recherché à un loyer très inférieur au prix du marché assorti d’une demande d’acompte au comptant par Western Union ou Moneygram, vous avez à coup sûr affaire à une arnaque !

Chaque année, de nombreuses personnes tombent dans le panneau en pensant faire une bonne affaire. Malheureusement, cela n’est pas près de s’arrêter et les escrocs redoublent d’imagination pour perfectionner leurs techniques au fil du temps.

De manière générale, l’interlocuteur justifiera l’envoi d’argent par mandat cash par l’impossibilité qu’il a de se déplacer, étant soit handicapé, soit trop loin ou à l’étranger, soit très occupé professionnellement.

Le cas d’une location nue avec un bail traditionnel

Dans ce cas, le bailleur ne peut absolument pas vous demander d’acompte ou le règlement d’un premier loyer avant la signature du bail, encore moins avant d’avoir visité le bien, c’est illégal en France. Il faut donc attendre la signature dudit bail pour sortir le carnet de chèque.

Nous ne saurions trop vous conseiller si vous n’êtes pas dans la ville où se situe le bien de passer par l’intermédiaire d’un professionnel de l’immobilier avec une carte professionnelle et une garantie financière pour éviter tous problèmes.

Le cas des locations de vacances

Ce cas est plus problématique car souvent les bailleurs demandent un acompte à la réservation.
Et n’étant pas sur place, il est difficile de visiter le bien pour s’assurer de son existence. Google Maps peut vous aider à localiser celui-ci pour vérifier son existence mais ce n’est pas suffisant, il faut également que le demandeur en soit bien le propriétaire.

Dans ce cas, il faut être très vigilant et comprendre que de toutes façons, une annonce trop alléchante par rapport au secteur et à la concurrence cache à coup sûr une arnaque. Un propriétaire recherche à rentabiliser au maximum son bien et ne fera pas de discount sur le prix pour le louer, notamment si son bien est parfait, très bien placé et que la demande est forte à cette période. Il faut vérifier les prix du marché et comparer : un écart trop important est mauvais signe.

De plus, un acompte sur ce type de produit ne doit jamais excéder 20 à 30 % du loyer. Une demande supérieure cache en général une arnaque, surtout si le paiement est demandé en mandat cash. Il faut préférer un virement bancaire mais ce n’est pas non plus une garantie absolue, notamment si la banque est à l’étranger.

Les sites internet de mise en relation de particulier à particulier ne peuvent absolument pas garantir la véracité et l’existence même du bien proposé à la location même si ces sites font constamment la chasse aux escroqueries.
Le mieux pour éviter toute déconvenue est encore une fois de passer par les services d’une agence immobilière ayant pignon sur rue et toutes les garanties pour vous satisfaire pleinement.

Lire aussi :